Le contrôle attoseconde de plasma démontré

Afficher toutes les entrées

Edité le 19/10/2011

- Générer pour la première fois un rayonnement ultra-bref de manière contrôlée à l'aide d'un plasma, Nature Physics -                                                                                      

Pour observer des phénomènes ultrarapides tels que le mouvement des électrons au sein de la matière, les chercheurs ont besoin de sources capables de produire des rayonnements lumineux extrêmement brefs et énergétiques. Si des dispositifs capables d’émettre des impulsions dans le domaine de l’attoseconde (10-18 seconde) existent déjà, de nombreuses équipes s’efforcent de repousser les limites de leur intensité et de leur durée. L'équipe pilotée par le Laboratoire d’optique appliquée (LOA, CNRS / ENSTA-Paristech / Ecole Polytechnique), en collaboration avec le CEA-Saclay et le Laboratoire pour l’utilisation des lasers intenses (LULI, CNRS / CEA / Ecole Polytechnique / UPMC), a réussi, pour la première fois, à accélérer et guider de façon reproductible des électrons dans un plasma à l’aide d’un laser. Ces électrons excitent le plasma, qui émet alors des impulsions électromagnétiques ultra brèves à des longueurs d’onde dans le domaine de l’extrême ultraviolet. Ce rayonnement attoseconde énergétique pourra servir à sonder les processus électroniques ultra rapides. Ces travaux sont publiés dans Nature Physics (en ligne - 26 mars 2012).

Lire le communiqué de presse du CNRS.

print Fond clair, écriture sombre English