Actualité page 2

Retour | Suivant | Fin

ELI SHHG

Edité le 16/10/2015

  - 14 Octobre 2015 - Le projet ELI-SHHG a été officiellement lancé à Szeged, Hongrie. ELI-SHHG est un contrat de recherche entre le LOA (CNRS/ENSTA-ParisTech/Ecole Polytechnique) et le centre de recherche laser ELI-ALPS en cours de construction à Szeged. Ce projet a pour objectif de développer un système expérimental de génération de sources secondaires harmoniques sur cible solide en utilisant le laser SYLOS de l'infrastructure ELI-ALPS. ELI-HU était représenté par le Dr Viktória Tölgyesi , directeur de la coordination et le Prof. Károly Osvay , directeur de recherche de la technologie. Le LOA était représenté par Dr Stefan Haessler, PI du projet de R&D. Le montant total de ce projet est de 387 000 euros. Le soutien financier pour la première phase de ELI -ALPS est de 150 M€ , dont 85% est fourni par le Fond de développement régional de l'Union européenne.

 

Communiqué de presse ELI-HU

 

Offre poste Ingénieur CDD au LOA

Edité le 21/09/2015

- 21 septembre 2015 - Le LOA cherche à recruter un ingénieur qui participera au projet de Recherche et Développement d'une plateforme de Contrôle Non Destructif (CND). Le projet débutera à la fin 2015, et il repose sur les récentes avancées dans le domaine de l’interaction laser femtoseconde intense avec la matière, appliquée à l’accélération d’électrons. Ce projet innovant de tomographie à rayons X utilise des faisceaux d’électrons produits par un accélérateur laser-plasma compact. Il s’effectue dans le cadre d’un partenariat public-privé entre le laboratoire LOA et 2 entreprises dont une spin-of du laboratoire (SourceLab). 

 Plus d'information dans la fiche de poste ci-dessous:

Pièce jointe ]

faisceau laser X plasma polarisé circulairement

Edité le 28/08/2015

 - 19 aout 2015 - L'équipe du LOA pilotée par S. Sebban vient de montrer que des faisceaux laser X issus de plasma-laser peuvent maintenant avoir une polarisation circulaire. Ce résultat ouvre la porte à de nombreuses applications d'imagerie de nano-objets avec une instrumentation compacte en exploitant par exemple le dichroisme magnétique de matériaux pour lequel les propriétés d'absorption du rayonnement ne sont pas identiques pour les polarisations circulaires droite ou gauche. De nombreuses molécules biologiques absorbent également la lumière polarisée circulairement droite et gauche différemment selon leur structure, ce qui permet de caractériser leurs propriétés spatiales. En particulier, les rayonnements cohérents XUV, qui ont des longueurs d'onde allant jusqu'à quelques dizaines de nanomètres, sont utiles pour l'imagerie en temps réel de matériaux cellulaires.

Ces résultats font l'objet plusieurs highlights dont l'American Physical Society (APS-Physics) et le journal Nature Photonics.

Plus d'information:

A. Depresseux et al, Phys. Rev. Lett. 115, 083901 (2015)

APS Physics highlight

Nature Photonics highlight

prix LA3NET 2015 au LOA

Edité le 24/08/2015

- 01 juillet 2015 - Adreas Döpp, Etudiant en thèse au LOA, a obtenu le prix du réseau européen LA3NET pour l'année 2015. Andreas DÖPP effectue une thèse en co-tutelle LOA - CLPU Université de Salamanque (Espagne) sur la génération de rayons X ultrabref par interaction laser-plasma en régime relativiste. Ce prix est attribué annuellement pour récompenser la contribution la plus marquante de l'année sur l'utilisation des lasers dans le domaine des accélérateurs de particules et de leurs applications.

 

plus d'information: http://www.la3net.eu

4 prix de thèse 2015 au LOA

Edité le 27/05/2015

- 27 mai 2015 - Amélie JARNAC et Rémy LEHE, étudiants au Laboratoire d'Optique Appliquée, ont obtenu le prix de thèse de l'Ecole Polytechnique 2015. Ces 2 prix sont remis le vendredi 5 juin à l'Ecole Polytechnique. Rémy LEHE a également obtenu le prix international J. Dawson 2015 pour ses travaux théoriques réalisés au LOA sur l'optimisation des propriétés des accélérateurs laser-plasma. Amélie Jarnac a également obtenu le prix de thèse du RTRA Triangle de la Physique 2015.

Thèse Rémy LEHE (juillet 2014): Différentes solutions ont été développées afin d’améliorer la qualité des faisceaux d’électrons issus de l’accélération laser-plasma. Ce travail a été effectué à travers des modèles analytiques ainsi que des simulations Particle-In-Cell (PIC). Un nouveau mécanisme permettant de générer le faisceau a été observé puis étudié : il s’agit de l’injection optique transverse. Les faisceaux produits par ce mécanisme sont caractérisés par une forte charge, une faible divergence et une faible émittance. Par ailleurs, un dispositif – la lentille laser-plasma – a été proposé pour permettre de fortement réduire la divergence finale des faisceaux. Il a été montré que les accélérateurs laser-plasma pourraient être avantageusement combinés avec des onduleurs laser-plasma innovants, afin de produire des sources de rayons X intenses.

Thèse Amélie JARNAC (octobre 2014): Les propriétés du réseau de plasma formé à l'intersection de deux filaments laser dans différents gaz ont été étudiés. Elle a ainsi mis en évidence la possibilité de filtrer spatialement et temporellement une impulsion incidente sur ce plasma, ce qui constitue une alternative aux techniques actuelles de filtrage d'impulsions femtoseconde. La première observation de l’évolution spatio-temporelle d’une impulsion femtoseconde au cours du processus de filamentation dans l’eau a été mis en évidence. Elle a montré la capacité d’un faisceau laser de puissance GW faiblement convergent à générer une onde acoustique très large bande et très directive par la formation d’un canal de plasma. Les caractéristiques de cette source acoustique déportée s’avèrent être particulièrement prometteuses dans la perspective d’applications d’acoustique sous-marines (sonar ou imagerie) ou d’applications médicales tirant partie de la très grande largeur spectrale de la source.

Monographie conversion d'énergie

Edité le 22/05/2015

 22 mai 2015 - Jean-Marcel RAX, chercheur au LOA, a publié en février 2015 une monographie sur la physique de la conversion de l'énergie. Cet ouvrage est issu de plusieurs cours enseignés en France et à l’étranger, principalement en M1 et M2 à la Faculté des sciences d’Orsay et à l’École Polytechnique. Il est articulé autour de deux axes principaux :
• l’étude des concepts et méthodes de la physique des processus irréversibles, orientée vers l’identification et l’analyse des mécanismes de production d’entropie ;
• la description et l’analyse physique des principes et limitations des générateurs magnétohydrodynamiques, thermoélectriques, thermoïoniques, photovoltaïques et électrochimiques.

Ce livre vise à offrir aux étudiants, aux élèves de nos écoles et aux chercheurs de nos instituts, une monographie permettant d’aborder les questions de l’efficacité et du rendement des systèmes de conversion d’énergie dans la continuité des cursus de physique appliquée, de physique fondamentale, ou d’ingénierie généraliste, aux niveaux M1-M2-D

Livre disponible sur le site d'EDP Science

LPAW 2015

Edité le 05/05/2015

- 05 mai 2015 - Le LOA organise la conférence internationale LPAW 2015, Laser Particle Acceleration Workshop, en Guadeloupe (France) du 10 au 15 mai 2015. La conférence rassemble 150 chercheurs travaillant dans le domaine des accélérateurs de particules produits par laser et interaction laser-plasma: derniers développements, nouveaux concepts, diagnostiques, applications des accélérateurs, physique des plasmas créés par laser femtoseconde intense.

http://www.lpaw2015.com

Colloque laser-plasma targetery

Edité le 22/04/2015

 - 23 avril 2015 - Le LOA vient d'organiser le colloque international "Targetry for Laser-driven Particle Accelerator Sources and Attosecond Science: Second Workshop". Plus de 70 chercheurs, ingénieurs et étudiants se sont rassemblés au Domaine des Cordeliers à Paris pour échanger sur le développement de cibles innovantes pour l'interaction laser-plasma (solides, gazeuses, liquides). L'objectif est de contribuer à créer et renforcer une communauté préoccupée à la résolution concrète des très nombreux défis que posent encore les sources par laser d'électrons, ions, X, neutrons etc... La conférence a permis notamment de:

• Faire un état de l'art des cibles d'interaction disponibles et une revue des efforts en cours. • Identifier les limitations techniques laser et plasma à dépasser. • Proposer les pistes potentielles d'amélioration et un calendrier. • Mettre en perspective les développements de cibles dans un contexte d'application et de valorisation.

www.targ2plasma.com

Nature Physics LOA sur les plasmas magnétisés

Edité le 22/04/2015

- 22 avril 2015 - Les lasers intenses sont capables de créer des conditions expérimentales uniques pour réaliser des études de physique fondamentale des plasmas, notamment pour reproduire des plasmas d'intérêt astrophysique.

Des chercheurs de la LOA, en étroite collaboration avec des chercheurs de l'IST à Lisbonne, ont pu observer un nouveau mécanisme de magnétisation de plasma. Ce dernier se produit lorsque les électrons chauffés du plasma traversent la frontière entre le gaz ionisé et neutre.
 
L'expérience, réalisée avec le système de la Salle Jaune du LOA, a permis aux chercheurs de suivre la naissance et la croissance
de forts champs magnétiques dans un jet de gaz ionisé dense d'hélium avec une haute résolution spatiale et temporelle. Ces résultats ouvrent la possibilité de modéliser, à l'échelle d'un laboratoire, la génération de champs magnétiques géants observés dans les plasmas astrophysiques.
 
Ces résultats ont été publiés dans la revue Nature Physics (online publication http://dx.doi.org/10.1038/nphys3303)

Publication Nature Com.: lentille plasma

Edité le 20/03/2015

- 6 mars 2015 - Le succès de nombreuses applications concernant les accélérateurs laser plasma, les lasers à électrons libres compacts et les collisionneurs multi-étages, repose notamment sur un transport efficace et maîtrisé du faisceau d'électrons ultrabref produit par sillage laser. Pourtant, à ce jour, aucun dispositif ne peut focaliser convenablement ce type de faisceau d'électrons (tout en conservant son émittance) à cause de leur divergence qui est de quelques milli-radians.
Les chercheurs du LOA ont montré que ce verrou technologique peut être résolu grâce à un nouveau concept, la lentille laser-plasma. Cette lentille laser-plasma, qui est constituée d'un jet de gaz placé à quelques millimètres après l'accélérateur laser-plasma, a été utilisé pour collimater le faisceau et réduire sa divergence de près d'un facteur de 3. Le paramètre critique pour l'efficacité du transport de faisceau étant le carré de la divergence, un gain de près d'un ordre de grandeur a donc été obtenu, ce qui devrait permettre la réalisation des premières applications. Les études expérimentales ont été réalisées avec le système Salle Jaune du LOA.

http://www.cnrs.fr/inp/spip.php?article3787

print Fond clair, écriture sombre English